Le Jour de la nuit

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Au programme :
balades nocturnes ;
observations des étoiles ;
sorties nature et
extinctions des lumières.
Accueil du site > > Dossiers et communiqués

Dossiers et communiqués

Cette rubrique est consacrée à la presse. Vous y trouverez le dossier de présentation de l’événement, le dossier de presse de l’édition en cours et les communiqués.


- Communiqué de presse du 8 octobre 2015 -


Paris, le 8 octobre 2015 - Ce samedi 10 octobre, près de 500 événements sont programmés dans le cadre du Jour de la Nuit. Pour cette septième édition, le succès est encore une fois confirmé et la mobilisation des collectivités, des associations et des structures locales ne cesse de croître d’année en année. L’équipe du Jour de la Nuit se félicite de cet engouement en faveur de la protection du ciel étoilé et de l’environnement nocturne.

A l’heure où la COP21 et l’urgence climatique occupent une place importante dans le paysage médiatique et politique français, le Jour de la Nuit apparait depuis plusieurs années comme un rendez-vous incontournable de l’agenda environnemental. C’est en abordant de manière ludique et festive les conséquences engendrées par la pollution lumineuse que cet évenement mobilise à la fois les citoyens et un grand nombre d’acteurs sur l’ensemble du territoire. 320 communes vont procéder ce samedi à l’extinction de leur éclairage public et ainsi démontrer leur engagement en faveur des problématiques énergétiques et environnementales. Parallèlement, 140 structures et associations proposeront des animations diverses et variées, qui permettront de sensibiliser la population aux enjeux environnementaux liés à la pollution lumineuse.

Aujourd’hui, l’éclairage représente 19% de la consommation électrique mondiale, soit près de 6% des émissions de gaz à effet de serre. En France, il recouvre 37% de la facture d’électricité des communes. Selon l’Association Française de l’Eclairage, 75% des lampadaires en place sur notre territoire ont plus de 25 ans. Il est nécessaire d’amorcer dès aujourd’hui des réflexions globales afin d’adapter l’aménagement des parcs d’éclairage public selon les besoins réels tout en réduisant le nombre de points lumineux qui ne cessent d’augmenter d’année en année. Le Jour de la Nuit entend rappeler la nécessité d’appliquer les nouvelles législations en vigueur et d’engager des mesures concrètes afin de respecter les orientations de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.

Coordonné par Agir pour l’Environnement, le Jour de la Nuit est une opération annuelle et festive d’ampleur nationale. Depuis 2009, le Jour de la Nuit a pour double objectif d’informer et de sensibiliser les citoyens sur les enjeux de la pollution lumineuse et les économies d’énergie réalisables, tout en mobilisant les acteurs et structures décisionnaires. Cette 7ème édition, labellisée COP21 par le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de l’Energie, est pour l’ensemble des 23 partenaires l’occasion de rassembler le temps d’un soir des centaines d’animations, sorties natures, conférences, débats et extinctions de monuments partout en France.

Les organisateurs du Jour de la Nuit appellent l’ensemble des citoyens à se reporter au site www.jourdelanuit.fr afin de nous rejoindre pour fêter la nuit noire le Samedi 10 Octobre 2015.


- Communiqué de presse du 10 septembre 2015 -


Paris, le 10 septembre 2015 - Dans un mois se déroulera la septième édition du Jour de la Nuit, organisé en partenariat avec 23 structures. Les inscriptions sont toujours en cours pour les collectivités, structures et associations qui souhaitent participer à cet événement festif et pédagogique de sensibilisation à la pollution lumineuse.

Depuis combien de temps n’avez-vous pas pris le temps d’observer les étoiles ? Le 10 octobre prochain, nombreux seront ceux qui, dans toute la France, fêteront la nuit noire avec le Jour de la Nuit. Son objectif ? Informer et sensibiliser le grand public sur les enjeux de la pollution lumineuse et faire prendre conscience des économies d’énergie réalisables.

De nombreuses animations comme des balades nocturnes, des soirées contes, des expositions ou encore des observations de la voûte céleste seront organisées par plus de 250 participants au Jour de la Nuit. Les collectivités, à l’image de Besançon, Metz, Dieppe et Paris, pratiqueront une extinction symbolique de leur éclairage public afin de limiter les nuisances lumineuses et le gaspillage énergétique. Une bonne initiative qui permettra à certains d’engager une réflexion sur son parc d’éclairage public et pourquoi pas d’envisager, par la même occasion, quelques changements sur son territoire, à l’heure où la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et la COP21 font l’actualité de ces derniers jours.

N’hésitez pas à aller découvrir ce qui se passe autour de chez vous grâce à la carte interactive du site Internet www.jourdelanuit.fr. Une belle nuit riche en étoiles s’annonce pour le 10 octobre !


- Communiqué de presse du 9 juillet 2015 -


La septième édition du Jour de la Nuit aura lieu le 10 octobre 2015

Paris, le 09 juillet 2015 – Les inscriptions de la septième édition du Jour de la Nuit, qui aura lieu le samedi 10 octobre 2015, sont ouvertes aux structures et collectivités locales. Fort des 420 événements programmés l’année dernière, le Jour de la Nuit propose d’organiser des animations, sorties nature, conférences, débats et extinctions de l’éclairage public sur tout le territoire, afin de sensibiliser le grand public et les élus aux enjeux environnementaux et aux conséquences qu’engendre la pollution lumineuse. L’ensemble de ces événements entend réhabiliter la magie d’une nuit noire, préservée de toute lumière artificielle.

L’UNESCO a fait de l’année 2015, l’année de la Lumière. En proclamant cela, l’institution souhaite sensibiliser tous les citoyens sur l’importance de la lumière dans leur quotidien et la place qu’elle occupe dans les technologies actuelles. En effet, son utilisation est multiple et fait aujourd’hui partie des grands défis mondiaux à travers, notamment, l’énergie, l’éducation ou encore la santé selon les Nations Unies. Cette lumière, qui nous paraît aujourd’hui indispensable pour certains usages, est trop souvent sur-consommée, ce qui entraine un gaspillage énergétique considérable contribuant au dérèglement climatique de part les gaz à effet de serre induits par sa production, notamment en période de pointe de consommation. De plus, l’éclairage excessif impact les écosystèmes environnants, qui souffrent de cette abondance d’illuminations et, par la même occasion, condamne les passionnés du ciel étoilé à ne plus pouvoir pratiquer leur activité nocturne.

Coordonné par Agir pour l’Environnement depuis 2009, et en partenariat avec 23 structures*, le Jour de la Nuit mobilise chaque année de nombreuses collectivités et associations locales dans un objectif commun de sensibiliser et d’informer le grand public, sur les effets et les conséquences de la pollution lumineuse. La diversité des activités proposées par les différentes structures crée une véritable richesse de l’événement. De la maîtrise de la consommation d’énergie à la disparition du ciel étoilé en passant par la préservation d’une biodiversité nocturne extrêmement photosensible, les actions de sensibilisation initiées dans le cadre du Jour de la Nuit sont aussi foisonnantes qu’une nuit étoilée.

Depuis quelques années, les préoccupations environnementales semblent prendre de l’ampleur dans le paysage politique actuel. En 2014, l’Assemblée Nationale a voté en première lecture la loi relative à la transition énergétique, permettant au Gouvernement d’envisager un programme d’actions afin de passer d’une société fondée sur la surconsommation d’une énergie perçue comme abondante à une société plus sobre et faiblement carbonée. Le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est également cette année l’occasion de voir évoluer la législation pour la protection de la biodiversité nocturne face aux nuisances engendrées par la pollution lumineuse. Cependant, il est dorénavant nécessaire de passer aux actes d’autant plus à l’approche de la COP21 - sommet de l’ONU sur le climat - qui aura lieu en cette fin d’année. Ce rendez-vous international, politique et environnemental majeur sera décisif notamment pour la France qui doit montrer son exemplarité environnementale.

Aujourd’hui, les enjeux environnementaux et climatiques deviennent des chantiers prioritaires d’actions de nos sociétés. Nous nous devons d’agir individuellement et collectivement, en intégrant ces préoccupations et notamment en rationalisant nos dépenses en énergies afin de préserver la richesse de la biodiversité et de notre environnement. Le Jour de la Nuit est alors une bonne occasion de rappeler les gestes et les initiatives qui peuvent être réalisés simplement ; c’est pourquoi pour les organisateurs du Jour de la Nuit, « la nuit n’est pas un jour comme les autres » !

Les organisateurs du Jour de la Nuit appellent l’ensemble des participants à cette fête de la nuit noire à se reporter au site www.jourdelanuit.fr et s’inscrire afin de référencer précisément les événements qui seront prévus le Samedi 10 octobre 2015.



* Afa (Association Française d’Astronomie), Agir pour l’environnement, AMF (Association des Maires de France), Association négaWatt, ANPCEN (Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes), CLER (Réseau pour la transition énergétique), Conservatoires d’espaces naturels, FCPN (Fédération des clubs Connaître et Protéger la Nature), les Eco-maires, Enercoop, Francas, FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature), Ligue de l’enseignement, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Noé conservation, Parcs naturels régionaux de France, Plan National d’Actions Chiroptères, R.A.P (Résistance à l’agression publicitaire), RAC-F (Réseau Action Climat - France), Réseau École et Nature, Réserves Naturelles de France, Sauvetage des Blaireaux - MELES


Contact presse

Mickaël Huet, Coordinateur du Jour de la Nuit
Tél 01 40 31 02 37 - [email protected]

Dossier de presse

Pour toutes informations concernant l’esprit de l’évènement, les thématiques couvertes ou pour vous procurer des illustrations, vous pouvez consulter nos rubriques Jour de la Nuit et Outils


Communiqués de presse

- Vous êtes organisateur du Jour de la Nuit. Vous souhaitez communiquer sur votre évènement localement mais vous n’avez pas le temps...Nous vous proposons ici des modèles de communiqué de presse.