Le Jour de la nuit

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Au programme :
balades nocturnes ;
observations des étoiles ;
sorties nature et
extinctions des lumières.
Accueil du site > > Les chauves-souris aussi fêtent le Jour de la Nuit !

Les chauves-souris aussi fêtent le Jour de la Nuit !

A l’occasion de la 19ème nuit internationale de la chauve-souris, qui se tiendra du 29 au 30 août 2015, le Jour de la Nuit a souhaité mettre à l’honneur ces petits mammifères discrets, qui virevoltent autour de nous une fois la nuit tombée.

L’équipe du Jour de la Nuit a posé trois questions à Audrey Tapiero, chargée de mission au sein du Plan National d’Actions en faveur des Chiroptères.



Mis en oeuvre de 2009 à 2013 et coordonné par la FCEN et la DREAL Franche-Comté, le Plan National d’Actions en faveur des Chiroptères est un outil du Ministère en charge de l’écologie.
Son objectif vise à restaurer et à conserver les espèces menacées et propose 26 actions dont les finalités sont d’améliorer les connaissances, protéger et sensibiliser ces mammifères, qui sont aujourd’hui menacés.




1/ Pouvez-vous nous expliquer en quoi la protection des espèces de chauve-souris est-elle essentielle ?

Plus de 1200 espèces de chauves-souris peuplent la planète (sauf les pôles) et tous les milieux. Elles jouent un rôle déterminant dans le fonctionnement des écosystèmes, grâce à leur action de pollinisation ou de reforestation. En France métropolitaine, leur rôle de régulateurs des effectifs d’insectes nocturnes est primordial. Elles se nourrissent entre autre de moustiques ou de papillons de nuit. Elles rendent un service écosystémique reconnu, notamment aux activités agricoles et forestières. Des études ont prouvé leur rôle dans la régulation des ravageurs forestiers, tels que la processionnaire du Pin, ou des ravageurs de pommiers.


2/ Dans quelle mesure la pollution lumineuse perturbe-t-elle les Chiroptères ?

N’oublions pas que les chauves-souris sont des espèces nocturnes, la lumière est un facteur dérangeant pour les espèces dites lucifuges (qui fuient la lumière). Si le gîte est illuminé, le départ en activité de chasse peut être retardé, la croissance des juvéniles peut diminuer, le risque de prédation par des rapaces accroître, la colonie peut déserter le gîte. La pollution lumineuse engendre également une fragmentation du paysage et les incite à réadapter leurs routes de vols et ce afin d’éviter ces zones de lumière.


3/ Quelles actions sont mises en place afin de préserver leur sauvegarde ?

Les menaces sont nombreuses et affectent leur domaine vital (gîtes, routes de vol, terrains de chasse). La mise en protection des gîtes permet d’assurer la tranquillité des colonies, et la préservation de la qualité des terrains de chasse est primordiale. La prise en compte des espèces lors de l’entretien des ponts, de la rénovation des bâtiments ou de la gestion forestière est à considérer. La préservation de ces espèces menacées passe donc par une cohabitation indispensable avec l’Homme.


Retrouvez l’interview sous format PDF



Vous souhaitez en savoir plus sur les chauves-souris ? Lutter contre les idées reçues pour mieux les préserver ?

Laurent Arthur et Michèle Lemaire, spécialistes français des Chiroptères, conservateur et directrice du Museum d’histoire naturelle de Bourges, viennent de ré-éditer leur ouvrage Les chauves-souris de France, Belgique, Luxembourg et Suisse . Une mine d’informations vous y attend !



Prix de vente : 43€ TTC
ISBN : 978-2-36662-139-6
Format : 16,5X24 cm - 544 pages
Disponible en librairie et sur http://www.leclub-biotope.com/fr/