Le Jour de la nuit

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Au programme :
balades nocturnes ;
observations des étoiles ;
sorties nature et
extinctions des lumières.
Accueil du site > > Ligue de l’enseignement

Ligue de l’enseignement


la ligue de l'enseignement {JPEG}La Ligue de l’enseignement, c’est d’abord une histoire : celle de 140 ans de mobilisation pour la laïcité, et pour l’accès de tous à l’éducation.
La Ligue de l’enseignement est un partenaire de l’éducation : elle accompagne la scolarité de groupes d’élèves, propose aux enseignants des outils pédagogiques… Elle aide aussi des villes ou des établissements scolaires à concevoir des projets éducatifs.
La Ligue de l’enseignement, c’est aussi un réseau associatif : le premier réseau de cinéma en France et des centaines d’associations de pratiques amateurs… ainsi que deux fédérations sportives, l’USEP et l’UFOLEP, et un important secteur vacances qui permet à des dizaines de milliers d’enfants, de jeunes et de familles de partir chaque année.
Le lien entre ces activités, ce sont les idéaux de l’éducation populaire : permettre à chacun, quels que soient ses moyens financiers, son origine sociale, l’endroit où il habite, d’accéder à l’éducation, à la culture, aux loisirs.


La Ligue de l’enseignement s’engage pour le Jour de la Nuit

Depuis 1992, la Ligue de l’enseignement développe le programme éducatif CED « Citoyenneté –Environnement – Développement durable » pour ses centres d’accueil de classes de découvertes. Trois principes d’action guident cette démarche : être responsable pour aujourd’hui et pour demain, appliquer une pédagogie active et participative, avoir le souci de la cohérence entre le discours et les actions. La pollution lumineuse permet d’aborder avec les enfants et les jeunes la surconsommation énergétique et plus largement la nécessité de sauvegarder notre environnement. La Ligue de l’enseignement mobilise son réseau associatif, ses centres permanents d’accueil d’enfants et les Accueil Collectifs de Mineurs pour participer au Jour de la Nuit.